Le 10 juin 1944, le village d'Oradour-sur-Glane fut rayé de la carte, et la totalité de ses habitants exterminés par les S.S.
Le village fut reconstruit quelques centaines de mètres plus bas, mais les ruines du village martyre furent conservées dans l'état comme mémorial, en témoignage du massacre qui se déroula ce jour là.

Si l'histoire de ce village, ou l'Histoire tout simplement, vous intéresse, visiter ce site, qui raconte cet évènement : Oradour-souviens-toi.com

© Stéphane Devoyon - L'église
© Stéphane Devoyon - L'église

Métadonnées EXIF :

Date de la prise de vue :

Sensibilité ISO : 400

Ouverture : inconnue

Vitesse : inconnue

Focale (équiv 24 x 36) : 45mm (25mm)

Prise de vue :

Appareil : Hasselblad Xpan II

Objectif : Hasselblad 4/45

Film : Kodak Ultra 400

© Stéphane Devoyon - Restes calcinés d'un auto
© Stéphane Devoyon - Restes calcinés d'un auto

Métadonnées EXIF :

Date de la prise de vue :

Sensibilité ISO : 400

Ouverture : inconnue

Vitesse : inconnue

Focale (équiv 24 x 36) : 45mm (25mm)

Prise de vue :

Appareil : Hasselblad Xpan II

Objectif : Hasselblad 4/45

Film : Kodak Ultra 400

© Stéphane Devoyon - Ligne de chemin de fer
© Stéphane Devoyon - Ligne de chemin de fer

Métadonnées EXIF :

Date de la prise de vue :

Sensibilité ISO : 400

Ouverture : inconnue

Vitesse : inconnue

Focale (équiv 24 x 36) : 45mm (25mm)

Prise de vue :

Appareil : Hasselblad Xpan II

Objectif : Hasselblad 4/45

Film : Kodak Ultra 400

Retour à l'accueil