La profondeur de champ, qu'est-ce que c'est ?

Sans rentrer dans les notions complexes de l'optique (voir l'article sur Wikipédia pour les curieux...), on peut décrire la profondeur de (PDC) comme étant la zone de l'espace qui semble nette sur l'image : semble, car en réalité, seul le plan de mise au point (MAP) est net : la zone de netteté que nous percevons est due à la faible résolution de notre oeil (ou du support photo dans le cas d'un négatif ou d'un capteur numérique).

On parle de cercle de confusion : notre oeil perçoit des tâches de lumière inférieures à 0,33mm à 1 m ou 3,3 mm à 10 m comme 1 seul et même point. Tous les plans en avant et en arrière du plan de MAP auront donc l'air nets si la taille des points est inférieure au cercle de confusion.


La profondeur de champ, ça sert à quoi ?

En photo,  la gestion de la profondeur de champ va nous permettre de mettre en valeur notre sujet en l'isolant du reste de l'image (PDC faible, en macro ou en portrait par exemple), ou au contraire de détailler au maximum (PDC élevée, en paysage ou en architecture par exemple).


Quels réglages pour quel résultat ?

La PDC dépend de la distance de MAP, de l'ouverture du diaph, de la longueur focale et de la taille du négatif ou du capteur (le taille du cercle de confusion est proportionnel à la taille du support).

 A priori, la taille de notre support étant fixe, il ne nous reste donc qu'à jouer sur la distance de MAP, de diaphragme et la focale de l'objectif.

La profondeur de champ augmente lorsque :

  • La distance de mise au point augmente (éloignement du sujet par rapport au photographe)

  • Le diaphragme est fermé (valeur de f: importante : par ex. f/22)

  • La focale de l'objectif diminue (grands angles)

A contrario, la profondeur de champ diminue lorsque :

  • La distance de mise au point diminue (sujet proche : ici = 2m)

  • Le diaphragme est ouvert (valeur de f: faible : ici = f:5.6)

  • La focale de l'objectif augmente (ici = 300 mm)

En conclusion, si je souhaite faire le portrait d'une amie, je me placerai à proximité d'elle et j'utiliserai de préférence un objectif de 100 à 200 mm ouvert de f/1.4 à f/4.0. Par contre, si je veux immortaliser la vue depuis la fenêtre de ma chambre, je vais plutôt monter un 28 mm fermé à f/16 ou f/22, avec une mise au point à l'infini.

Retour à l'accueil